• Les arguments contre les vaccins sont aussi ridicules que ces réflexions !

    ♦♦♦


    8 commentaires
  • Né à Château-Thierry il y a 400 ans, Jean de La Fontaine, ingénieur agronome et ingénieur en génie rural nous laisse un héritage passé dans le langage courant.

    ♦ "Aide-toi et le ciel t'aidera" Le Chartier embourbé

    ♦ "La loi du plus fort est toujours la meilleure" Le loup et l'Agneau

    ♦ "Tel est pris qui croyait prendre" Le Rat et l'Huître

    ♦ "Petit poisson deviendra grand" Le petit Poisson et le Pêcheur

    ♦"On a souvent besoin d'un plus petit que soi" Le Lion et le Rat

    ♦"La méfiance est la mère de la sûreté" Le Chat et un vieux Rat

    Jean de La Fontaine laisse une œuvre vaste qui témoigne du foisonnement créatif du XVIIème siècle. Le fabuliste a su peindre la nature humaine avec humour, puisant son inspiration dans la vie rurale telle qu'il pouvait l'observer.

    ♦♦♦

     


    3 commentaires
  • Je me marre bien ! Les plus grandes gueules sont ceux qui votent le moins !

    ♦♦♦


    5 commentaires
  •  Cet épisode contient 28 mots et expressions, issus de 11 langues différentes. Si vous souhaitez les réécouter et découvrir leur graphie, voilà la liste complète :

    • Squadra Azzurra et Ay-Yıldızlılar : la sélection nationale italienne, “équipe bleu azur” et le onze turc, dont le nom signifie “la lune aux étoiles” en référence aux symboles ornant le drapeau de la Turquie. Ces deux équipes ouvrent le bal avec le premier match de l’Euro, vendredi 11 juin.
    • Sansiniz açik olsun : “bonne chance” en turc !
    • Oendan [応援団] : littéralement “groupes d’encouragements” en japonais. Ils font le show avec des numéros chorégraphiés dignes de ceux des cheerleaders américaines.
    • Das Runde muss ins Eckige : le résumé du principe du football par les Allemands, soit “il faut mettre le truc rond dans le truc rectangulaire”.
    • Piedi educati : “les pieds éduqués”, comme disent les Italiens pour saluer l’adresse d’un joueur.
    • Você pisou na bola : “tu as marché sur la balle”, expression brésilienne pour décrire une action ratée.
    • Curva : l’équivalent italien du “virage” d’un stade, là où se trouve le kop, avec les supporters les plus survoltés.
    • Fahrstuhlmannschaft : en allemand, une équipe dont les performances “font l’ascenseur”, entre des très bons et des très mauvais jours.
    • Jiā yóu [加油] : expression chinoise qui signifie “ajouter de l’huile” et se traduit par “bon courage !” ou “alleeeez !”
    • Hexenkessel : “chaudron de sorcière” en allemand, surnom donné aux stades en ébullition.
    • Na banheira : “dans la baignoire”, expression brésilienne qui correspond à la position de hors-jeu.
    • Bartolear : en Argentine, on utilise ce verbe pour dire qu’un joueur traînasse avec le ballon.
    • Eigentor : le mot allemand pour désigner un but contre son camp.
    • Tuercebotas : “chaussure tordue” en espagnol, terme insultant pour critiquer un joueur.
    • Derevo [дерево] : en russe, on appelle “arbre” un joueur pas dégourdi.
    • Wurst : “saucisse”, comme disent les Allemands pour se moquer d’un joueur empoté.
    • Perna de pau : “jambe de bois”, pique à l’égard d’un joueur en portugais.
    • Bankdrücker : en allemand, ce mot désigne un joueur cloué sur le banc de touche.
    • Nutmeg : littéralement “noix de muscade” en anglais, l’équivalent du “petit pont” en français, lorsqu’on parvient à faire passer le ballon entre les jambes de l’adversaire.
    • Bananenflanke : terme allemand pour décrire une frappe courbe en forme de banane.
    • Golazo : mot espagnol pour saluer un but magnifique.
    • Strachnaïa pouchka [страшная пушка] : en russe, un joueur qui tire de vrais boulets de canon.
    • G.O.A.T : acronyme anglais pour “greatest of all time”, soit “meilleur joueur de tous les temps”.
    • Squeaky bum time : expression anglaise désignant la tension à la fin d’un match, quand les supporters serrent les fesses dans les tribunes.
    • Butter fingers : les gardiens qui ont des “doigts en beurre” en anglais sont ceux à qui le ballon échappe des mains.
    • Amargos : en espagnol, les aigris après la défaite.
    • Third half : la “troisième mi-temps” en anglais, le moment où les supporters refont le match autour d’un verre (ou plusieurs).
    • Les mordus connaissent ou inventeront les expressions françaises !
    • ♦♦♦

    5 commentaires
  • ♦♦♦


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires