• À méditer

    LES CHATS ONT TOUT COMPRIS

           Le philosophe britannique John Gray en est persuadé : le secret d’une vie heureuse est à chercher du côté des chats. Terrorisés à l’idée de la survenue inéluctable de notre mort, nous passons notre vie (nous, pauvres humains) à chercher des consolations à travers la morale, la religion, la politique ou encore la philosophie. Les chats eux, ne s’encombrent pas de quêtes si vaines : “Ils obéissent à leur nature et se satisfont de la vie qu’elle leur donne”, sans craindre le jour où elle cessera, applaudit Gray.

    ♦♦♦




  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Avril à 14:45

    Bonjour Luc

    Ils se posent moins de questions que nous ... mais dans le monde animal je ne pense pas qu'il n'y ait que les Chats !

    Bonne journée, bises

    2
    Mardi 6 Avril à 15:02

    Dora ma chatte vit avec nous depuis 15 ans.Autant te dire que l'on se comprend parfaitement.Le chat etait déjà un animal sacré en Egypte.....

    Bonne soirée

    3
    Mardi 6 Avril à 15:51

    À vrai dire, j'aimerais faire partie des chats.....Mais je crois que je dois avoir quelques gènes de chat hihihihe     

     

    Bone semaine

    4
    Mercredi 7 Avril à 01:49

    Je pense que c'est le cas de tous les animaux !

    Pourquoi spécialement les chats ???

    Je te souhaite un bon mercredi hivernal, avec de gros bisoux, mon cher luc.

     

    5
    Jeudi 8 Avril à 07:42

    Alors je dois être un chat ; la mort ne me fait pas peur (elle fait partie de la vie) et je suis heureuse. La morale, la religion, la philosophie m'intéressent très très moyennement, la politique un peu,  parce qu'on a toujours la possibilité de vivre dans un monde plus humain, et l'humour est indispensable à l'épanouissement.

    Les chats ont peut-être de l'humour...................... Va savoir, Edouard.....................

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    ninou
    Jeudi 8 Avril à 21:51

    j'ai vu un reportage , mais je ne sais plus de quel hôpital on parlait..

    Le soir, on laissait un chat se promener dans le couloir des gens en fin de vie,

    et lorsque le chat décidait de passer la nuit sur un lit bien précis, le personnel savait

    que cette personne allait mourir dans les 24 heures..

    7
    Vendredi 9 Avril à 10:51

    Depuis une recomposition familiale il y a six mois, ma famille Moustache comporte quatre membres; deux matous et deux minettes. Je réalise qu'il y a longtemps que je n'ai pas parlé d'eux sur mon blog. En tous cas, il y a bien longtemps que je les regarde avec envie. Le chat a cela de supérieur à l'homme qu'il raisonne en individu, et ne connaît pas les plaies que sont le communautarisme et l'identitarisme. Ils vivent chacun leur petite vie en se côtoyant, et ce fonctionnement est mal accepté par les humains; j'en sais quelque chose.

    8
    Vendredi 9 Avril à 14:10

    J'ai eu deux chats qui sont morts à une année d'intervalle. Un vrai crève-cœur. J'ai renoncé à un adopter un autre : leur vie est plus limitée que la nôtre. Je ne souhaite pas revivre ce que j'ai vécu entre la mort de Léo et celle de Cachou.

    Que sait-on de la pensée des animaux ? Rien. On ne peut que faire des projections de ce qu'on pense. Ce qui est certain, c'est qu'ils savent donner beaucoup d'affection et que la séparation est difficile.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :