• CÉSAR 2021

    Ah ! que de commentaires sur les "César 2021" !

    "Naufrage", "sans humour", "nombrilistes"...

    Que sais-je encore !

    Je n'ai pas regardé ...sauf la vidéo de la prestation

    de Corinne Masiero, une ch'ti d'min coin.

    Je me suis bien marré, je ne vais plus regarder la

    Capitaine Marleau avec le même regard !

    Je ne juge pas le message qu'elle a voulu faire passer,

    mais, dans ce numéro de haute voltige, je regrette

    qu'elle n'ait tenté de décerner

    le César de la révélation de viol !

    ♦♦♦


  • Commentaires

    1
    éliane roi
    Mercredi 17 Mars à 12:06

    Bonjour Luc ! Corine Masiéro n'aurait pas pu se déshabiller pour dénoncer le viol dans le milieu du spectacle. Puisqu'il ne faut pas "prendre des bâtons pour se faire battre". Les viols d'ailleurs ne sont pas que dans le monde du spectacle, ils sont partout. Il faut aussi savoir raison garder puisqu'en ce moment c'est à la mode au niveau des journalistes, acteurs (Richard Berry...) car pouvant être aussi une forme de "vengeance". Dans les années 80, des enseignants se sont suicidés parce qu'ils avaient été accusés de viol alors qu'ils n'avaient rien fait. Prudence donc. Pour l'effeuillage de Capitaine Marleau, elle l'a fait pour montrer que les intermittents étaient à poil. Ils n'ont pas touché les indemnités promises par le gouvernement, on l'a même vu aux infos, c'est dire ! et pour protester aussi contre le fait que la culture se meure (pendant que les gens s'entassent dans le métro (!)). D'ailleurs, j'ai apprécié l'intervention à ce sujet de Anny Duperey en direction de Roselyne Bachelot. Je n'ai pas regardé l'émission, mais on a pu voir des extraits dans le journal télévisé le jour-même. Dans ma ville et dans d'autres villes, des théâtres sont occupés jours et nuits par des gens qui veulent encore se produire sur scène ou dans les salles de cinéma, de concerts, qui, je l'espère, rouvriront rapidement. Pardon d'avoir été aussi longue, je ne sais pas faire les commentaires "courts".

    Très cordialement.

    2
    Mercredi 17 Mars à 13:03

    En effet, elle n'a dénoncé personne, mais sans doute visait-elle tous ceux qui osent agir ainsi... J'ai vu sa prestation, mais en rétrospective, n'étant pas vraiment fan de ce type de "réjouissances". J'ai même plutôt tendance à fuir les "mondanités" qui reviennent année après année... C'était osé, mais très parlant : en laissant tous les gens du spectacle sans pouvoir exercer leur métier, ils se retrouvent à poil.

    3
    Mercredi 17 Mars à 15:26

    On n'y célèbre plus le 7 ième art, cela tient maintenant du show politique et des séquences provocations  je zappe !

    Bonne soirée

    4
    Mercredi 17 Mars à 16:16

    Bonjour Luc

    Je suis d'accord avec Roselyne Bachelot quand elle dit que c'était un "meeting politique"

    à part ça je ne connais pas Capitaine Marleau et franchement ça ne me donne pas envie de regarder cette série !

    Bonne fin de journée, Bises

    5
    Jeudi 18 Mars à 01:58

    Shoking !

    Voilà les faux prudes qui se révoltent sans avoir compris le message, comme l'avait été le baiser sur la bouche pour prouver que le sida ne passait pas par la salive !

    Pas grave, chacun s'exprime à sa façon mais la provoc a toujours gêné les pince sans rire ...

    Je te souhaite un bon jeudi avec de gros bisoux, mon cher luc.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :