• Le gars de l'UC3

     

    BRON, métropole de LYON, le quartier populaire des UC.  

    UC3, un groupe rock... et le gars (le dab) de l'UC3...

    ♦♦♦

    https://www.qobuz.com/be-nl/album/solitudes-ordinaires-uc3/yuh798nxz502b

    ♦♦♦


  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Mars à 17:27

    Bonjour Luc , oui voilà un groupe bien sympa et talentueux ! . Bonne semaine avec  moins de flotte esperons le , escapade , 

    2
    Jeudi 12 Mars à 05:40

    Merci pour cette découverte !

    Un texte ... surprenant.

    Bon jeudi après une journée printanière, hier.
    Ressorti les tee shirts et pantalons légers ...
    Scanner pulmonaire de mon chéri normal. Ouf !
    Gros bisoux, cher luc.

     

      • Jeudi 12 Mars à 08:08

        à  la  limite,   quand   on  lit   le texte ,  on  comprend la  forme   d' expression, visiblement    nous  sommes   dans  le  siècle   du  stress !

         Bonne   journée Luc

         Amitié

    3
    Guyenne
    Lundi 16 Mars à 15:06

    J'ai logé en HLM à deux périodes différentes la seconde ayant été la plus éprouvante car en pleine zone cosmopolite. Par contre, ma chanson de référence n'est pas la même. Peut-être devineras-tu de qui elle est en t'en donnant ce qui me vient en mémoire :

    << Ils quittent un à un le pays pour s'en aller gagner leur vie loin de la terre où ils sont nés. Depuis longtemps ils en rêvaient, de la ville et de ses secrets, du formica et du ciné... Il faut savoir ce que l'on aime et rentrer dans son H.L.M. manger du poulet aux hormones... ! >>

    Les H.L.M. d'avant l'immigration, principalement dans les bourgs où il y avait du travail comme là où je suis né, comportaient en général trois à quatre étages voire un simple rez-de-chaussée (mon premier logement). Nous étions entre français et pour la plupart enfants du cru. Trois ans plus tard, je connaissais la grosse caserne avec des bâtiments anciens à trois étages endroit clos et protégé, toujours entre français mais d'un peu partout. En 1974, je débarquais en pleine Z.U.P. avec foyer SONACOTRA et foyer migrant d'usine. J'étais en territoire ennemi... Quand j'entends les "bien-pensant" nous infliger leur expression du "vivre ensemble" j'aimerais les voir vivre dans les H.L.M. des banlieues... surtout de nos jours.

    Tu vois où "ta" chanson m'a mené (sourire) ?

    A plus !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :